Les brèches du Temps se sont ouvertes, l'Histoire n'est plus la même. Les personnalités de toutes les générations sont sorties de l'ombre... Quelle sera leur destinée en ce Monde ? [...] Forum RPG, 15 lignes minimum requises.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Valen Lewis
Admin | Veux-tu goûter à la mort ?

avatar

Possession de l'esprit : 29/10/2009
Localisation : Là où tu ne m'attends pas.

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Dim 8 Nov - 21:53

New York n'était plus qu'un amas de temple et de maisons étranges, sa ville avait disparu, laissant la place à des sauvages. Valen l'avait fui dès que possible sans savoir où aller. Ce fut dans l'avion qu'elle vit cet article sur Port Elizabeth. Immédiatement, la jeune femme avait été attirée par cette ville et s'y était rendu sans bagages. Une fois sur place, elle avait trouvé à louer un petit studio en faisant les yeux doux au propriétaire.
Elle repensait encore à cette entrevue pour le moins "intime". Un sourire carnassier se dessina sur ses lèvres qu'elle caressa de sa langue, et elle eut un petit rire silencieux. Le propriétaire...il devait pourrir dans un coin à cette heure-ci.
*C'était un chef d'oeuvre ma belle, de l'art, un tableau digne des plus grands!* Oh ça oui Valen n'avait pas manqué de ressentir l'éxaltation qui la parcourait quand la lame de son poignard s'enfonçait dans le corps de sa victime. Elle n'était pas non plus restée indifférente aux longs frémissements de plaisir qui avaient fait trembler tout son être. Cette sensation...elle voulait la ressentir encore. Était-ce ça être accroc?

La jeune femme chassa ces pensées d'un geste de la main. Aujourd'hui, elle ne tuerait pas, enfin pas avant la tombée de la nuit. Elle voulait un peu d'amusement, quoi de mieux que le célèbre Palais des Délices? Elle gara sa voiture sur le parking encore désert, sortit, et se rendit d'un pas sûr vers les grandes grilles en or qui fermaient l'accès au paradis sur Terre. Deux vigiles se tenaient devant l'entrée, montés comme des armoires à glace, le regard camouflé par des lunettes noires. La tueuse tiqua, allons bon à tous les coups il lui faudrait un pass. *Pf, fait chier, à peine arrivée que ça commence!* Elle inspira et avança d'une démarche féline vers les vigiles, ses yeux les défiaient de l'arrêter. Une fois à leur hauteur, elle demanda d'une voix rauque et sensuelle:

-A quelle heure l'endroit ouvre t-il?

L'homme de gauche expliqua que le Palais était réservé aux habitués, et blablabla. Valen en fut très contrariée. Mais étant une femme pleine de ressource, elle n'abandonna pas la partie. Se rapprochant du vigile, elle posa sa main sur son torse et lança un regard plus qu'équivoque au second.

-Allons messieurs vous êtes certains de ne pas pouvoir m'ouvrir?

Le premier déglutit péniblement, et plus encore quand la main de la jeune femme s'égara au niveau de son pantalon. Quand au second il n'en menait pas large non plus. Finalement, les deux hommes ne pouvant plus supporter l'atmosphère trop "sensuelle" autour d'eux, s'éclipsèrent laissant Valen seule. Seule, et les clefs en main.
*Bien joué.
-Merci Jack, je suis sûre que tu aurais fait la même chose.
-Peut être, si j'avais été une femme. Seule les catins se comportent comme toi Valen!
-N'est-ce pas parce que je suis une catin que tu m'as choisi?*

L'esprit ricana. Oh si c'était pour ça, la pire de toute, celle qu'il voulait posséder corps et âme. Il jubilait à la pensée qu'un jour, il pourrait trancher la gorge de cette traînée.

Valen était assise à la table d'un café, profitant des dernières lueurs du jour. Le Palais commençait doucement à se réveiller, et les détraqués de la nuit affluaient. La jeune femme sourit en voyant passer devant elle les deux vigiles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby Sasaki
Partisan | Je me vends, ammasse l'argent.

avatar

Possession de l'esprit : 08/11/2009
Localisation : N'importe où... du moment que je peux chanter !

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mar 10 Nov - 13:35

- Ca y est Kurt, nous y sommes enfin ! Port Elizabeth
- Wé on va déchirer tu vas voir !

Port Elizabeth, voici une ville où j'arriverai certainement à me faire connaitre du public. J'ai réussi à décrocher une soirée dans une salle sois disant "branchée". Bon il est vrai que ce n'est pas à côté de chez moi, mais une vedette se doit de voyager n'est ce pas ? De plus, au début je n'étais pas très attirée par cette idée de partir comme ça de chez moi, de quitter la fac, mes parents,... Mais finalement, Kurt m'a presque obligé... *Maman, je pars à Port Elizabeth assouvir mon désir de célébrité* avait il lancé à ma mère. Sur le coupsn j'ai bien cru qu'elle allait défaillir.
"- Tu exagères Kurt, je ne te permets pas de prendre possession de moi comme ça pour tes désirs personnels !
- Oses me dire que cela ne te tente pas ! Réaliser ton rêve, devenir célèbre... c'est ce que tu souhaite n'est ce pas ?
- Mmmh oui je l'avoue...
- Alors allons y!!!"

Voici comment j'ai débarqué ici. Je suis censé chanter dans une salle dite "la palais des délices". Bien que ce nom enthousiasme Kurt, je reste perplexe. "Le palais des délices", sur quoi vais je tomber encore ? Jouer devant de vieux pervers surexcité très peu pour moi... mais de toute façon je n'ai pas le choix vu que ce n'est pas moi qui joue. Il faudra juste que je me sauve vite une fois le concert fini si je ne veux pas finir en mode sandwich...

Nous voici devant la salle, au coin de la rue.
"- Rah où ai je mis ce fichu pass ?
- Ne me dit pas que tu l'as perdu.
- euh... hihihi
- c'est possible ! Pourquoi suis je tombé avec une idiote pareil ? Eh attends ! Regardes cette fille là devant les vigiles, elle à l'air de pas mal s'en sortir... Wahou, sans pass elle a réussi à entrer ! Elle est pas mal en plus !

- Euh... Kurt, youhou, je suis, là je suis une fille et je ne suis pas lesbienne, du moins pas que je sache !
- Vas y fais comme elle ! Les vigiles se sont remis en place
- Quoi ? Mais tu es fou !! Je ne suis pas de ce genre de fille !
- Spèce de coincée, laisses moi faire !"


Le problème avec Kurt, c'est qu'il peut prendre possession de mon corps quand bon lui semble... Le voila donc qui s'avance devant les deux vigiles :
" - Bonsoir messieurs, lance t il avec une voix des plus suaves presque exagérée
- C'est pourquoi ? répond le vigile encore tout boulversé
- Et bien voyez vous... j'ai perdu mon pass et j'aimerais rentrer. Allez ne soyez pas timide !
* Ah Kurt qu'est ce que tu fais arretes, ne les touches pas !!! Tu es fou *
- Ah nan pas encore, s'énerve le vigil !
- Qu'est ce donc que tout se bruit ? Mademoiselle, vous voulez ? Tiens, on dirait la directrice du centre
- Euh...* je n'aime pas non plus quand Kurt me laisse à nouveau maitresse de moi même sans prévenir* en fait je suis Abby Sasaki, je viens pour le concert de 20h mais j'ai perdu mon pass !
- Eh bien ce n'est que ça, il fallait le dire plus tôt entrez donc ! "

* tu vois, comme sur des roulettes !*
* Tu as de la chance d'être Kurt Cobain, crois moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valen Lewis
Admin | Veux-tu goûter à la mort ?

avatar

Possession de l'esprit : 29/10/2009
Localisation : Là où tu ne m'attends pas.

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mar 10 Nov - 18:58

Ses longues jambes croisées sous la table, le regard perçant à nue ceux qui osait le regarder, une tasse de café fumant devant elle, Valen observait tout ces gens sans intérêt défiler devant elle. Un long soupir de lassitude s'échappa de sa gorge, cet endroit manquait cruellement d'activité. Le serveur vint lui apporter une verre offert par un client du café. La jeune femme le toisa un moment. Petit, gros, moche, riche, pas son genre. Elle lui envoya un sourire à ramener un mort à la vie mais ne toucha pas au verre. Qui sait quel produit ce vieux pervers avait pu mettre dedans?
Elle croqua dans le biscuit servit avec le café, délicieux par ailleurs, et reprit son inspection de la foule. Plus le temps passait, plus le Palais se remplissait. Occupée à l'observation prolongée d'une mouche sur la table d'à côté, elle fut tirée de ses rêveries par Jack:
*Ma chère, je crois que certaines tentent de t'immiter.*La concernée leva un sourcil et vit au loin une jeune fille se démener avec les vigiles. Ses tentatives maladroites pour charmer ces messieurs firent rire Valen. Finalement, la patronne arriva pour sauver la pauvre enfant du ridicule dont elle se couvrait.
Valen posa sa tête sur sa main, un sourire collé au visage.

-Qui est-ce? demanda t-elle au serveur.

L'homme jeta un oeil à la fille désignée et répondit d'un ton jovial:

-Oh, c'est une jeune chanteuse engagée par le Palais. Elle va nous mettre l'ambiance ce soir!
-Ah vraiment?


Valen n'en était pas aussi convaincue que le serveur. Peut être assisterait-elle à un spectacle comique, va savoir ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby Sasaki
Partisan | Je me vends, ammasse l'argent.

avatar

Possession de l'esprit : 08/11/2009
Localisation : N'importe où... du moment que je peux chanter !

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mar 10 Nov - 23:22

Nous voici enfin entré !
*- Franchement Kurt, tu abuses, pourquoi tu me fait passer hein !
- oh c'est bon c'est pour rire ! Allez let's go à nous la vicctoire !*
" Suivez moi mademoiselle" m'ordonne la directrice. Nous traversons alors la salle et passons devant la femme qui avait réussi à passer tout à l'heure.
* - Wa regardes quel canon !
- Mwé... elle a plutot l'air désespérée !
- C'est parcequ'elle ne m'a pas encore rencontrée !
- alors là je te l'interdi tu m'entends ! Nous avons un concert à donner, cela est notre priorité !
- ok, ok ! Pas la peine d'être si rabat joie !*
" - Voici votre loge, préparez vous, vous commencez dans 15 min !
- Bien, merci madame !"

La loge ? Mwé.. on dirait plutot un placart à balai : un miroir, un fauteuil et une table ! Enfin, du moment que je peux me changer ! J'enfile vite fait un débardeur noir, une jupe en cuir, et mes bottes fétiches. Pourvu que la chance soit avec moi ! Allez c'est parti. Je me dirige au pied de la scène et attends car je suis en avance. Pendant ce temps, j'observe cette femme assise au comptoir. Comment peut on user de ses charmes ainsi ? Elle n'est pas culotée... Je suis tirée de mes pensés quand le présentateur m'annonce " Et voici venue tout droit d'Osaka mademoiselle Abby Sasaki ! ". Je monte doucement les marches et trébuche
*Mais fais donc attention idiote*. Je ne prends pas compte de la remarque de Kurt et m'installe sur scène, timide mais déterminée.
" Bonsoir tout le monde !" il faut chauffer la salle ils ont l'air un peu mou du bulbe ! Allez c'est parti. Kurt commence à gratter alors que je commence à chanter une reprise d'Anna Tsuchiya, une célèbre chanteuse au Japon, je ferai mes compositions après :
" ohhh !!! I need your love, like a broken rose"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valen Lewis
Admin | Veux-tu goûter à la mort ?

avatar

Possession de l'esprit : 29/10/2009
Localisation : Là où tu ne m'attends pas.

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mar 10 Nov - 23:42

La jeune fille passa devant Valen, suivant la directrice. La jeune femme ne pouvait pas ne pas remarquer le regard que l'inconnue lui avait lancé. Ce regard elle le connaissait, elle le provoquait. C'était le regard teinté de désir qu'un homme posait sur elle, désireux de découvrir ses plus sombres secrets. Elle sourit encore plus.
*Je rêves ou elle m'a maté ya pas deux secondes?
-Matée ?
-Oui Jack, c'est me regarder avec insistance.
-Ah ça...attends ma belle tu ne couche pas avec des femmes quand même?
-L'expérience peut être intéressante. Tu adorerais Jack.*
L'esprit bougonna quelque chose d'incompréhensible. Il aurait aimé prendre possession du Corp de Valen, mais elle avait de la volonté. Beaucoup trop de volonté pour se laisser posséder entièrement. Sauf lorsqu'elle laissait libre cours à sa folie meurtrière.

La jeune femme se rendit donc au bar où la chanteuse donnait se représentation. Elle s'installa au comptoir et n'eut pas à commander, un charmant inconnu lui ayant payé un verre. Ses yeux scrutaient la scène dans l'attente de l'apparition de la jeune fille. Elle arriva enfin, non sans s'être étalée dans les escaliers, et entama une chanson rock assez plaisante à l'oreille. Enfin, pas pour toutes les oreilles.
"C'est quoi ce bruit?!
-Du rock Jack. Il n'y avait pas à Londres à ton époque?
-A mon époque on écoutait de la vraie musique!*
Valen ne cessait de fixer la chanteuse, Abby. *Très jolie nom par ailleurs.* Elle ne comprenait pas pourquoi cette inconnue avait eu ce regard envers elle. Valen ne draguait pas les femmes, sauf quand elle était ivre, et puis cette lueur animale si caractéristique des hommes. Tout cela l'intriguait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby Sasaki
Partisan | Je me vends, ammasse l'argent.

avatar

Possession de l'esprit : 08/11/2009
Localisation : N'importe où... du moment que je peux chanter !

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mer 11 Nov - 0:00

Je continue à chanter, une de mes compositions cette fois. Je jette un vague coup d'oeil dans le public pour voir s'il est attiré. Apparement ça n'a pas l'air si mal. Après tout, c'est Kurt Cobain qui joue et moi qui chante, ce ne peut être que bien ! Soudain, mes yeux s'arretent sur cette femme lors d'un solo
* - Et après c'est moi qui mate hein !
- Elle a quelque chose !
- Ah ca oui tu m'étonnes qu'elle a quelque chose !
- Je ne parle pas de ça... elle me regarde bizarrement !
- C'est moi qu'elle regarde ! Ca va être à toi prépares toi !*
Je me remets donc à chanter une fois le solo de Kurt fini. Elle m'énerve cette fille avec ses airs supérieurs. Pourquoi me relooke t elle comme ça ? Rah il ne faut pas que je la regarde sinon je ne vais pas réussir. Le concert bat son plein, certains dansent, d'autre discutent, celui là me regarde et me fait un signe tu genre "appel moi" mais je l'ignore !
" - C'était mademoiselle Abby Sasaki !
- Merci ! merci à vous ! Ce fut un plaisir !"

Et voila, le concert est finit. Je retourne dans ma loge me changer à nouveau.
*- Alors tu vois on s'en sort pas mal !
- ...
- Oh Abby je te parle ! Ne me dis pas que c'est cette fille !
- Si ! Elle m'énerve, elle n'a pas arrêté de me regarder et je ne supporte pas ça ! Elle va m'entendre !
- Alalala... les femmes ...vas y, fais mais ne viens pas te plaindre après ! En tout cas ce n'est pas moi qui dirais quelque chose !
- Oui, tais toi ! *
Je sors furax de ce qui me sert de loge, traverse la salle à grands pas et me fixe devant cette pertubatrice !
" Bon quoi ! C'est quoi ton problème ? Pourquoi tu me bloques dessus comme ça hein ? Saches que je détestent ça"
* C'est mauvais pour ton image, tout le monde te regardes... je dis ça, je dis rien...*
Oh non... il a raison, tout le monde me regarde ! Quelle imbécile je fais ! Je suis là, debout devant cette fille, les bras croisés, l'air si peu menacante... seigneur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valen Lewis
Admin | Veux-tu goûter à la mort ?

avatar

Possession de l'esprit : 29/10/2009
Localisation : Là où tu ne m'attends pas.

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mer 11 Nov - 0:14

Le concert battait son plein et mine de rien elle s'en sortait pas mal cette Abby. Elle avait remarqué l'insistance de Valen et cela ne semblait pas vraiment lui plaire.
Après sa dernière chanson elle se retira dans sa loge. La jeune femme en profita pour s'étirer un peu et commander une autre boisson. Elle sirotait tranquillement son cocktail et avisa du coin de l'oeil un charmant jeune homme qui s'approchait d'elle. Visiblement, il était sa future victime. Mais comme tout ne se passe jamais comme on le prévoit, un incident contraria les plans que dressaient déjà Valen en prévision de sa délicieuse soirée. L'incident en question était une chanteuse déboulant folle de rage et se plantant sur ses jambes devant Valen en hurlant plus qu'en parlant:

" Bon quoi ! C'est quoi ton problème ? Pourquoi tu me bloques dessus comme ça hein ? Saches que je déteste ça!"

Le beau jeune homme s'arrêta net, observa la scène et quitta les lieux avec une mine dépitée. Ah ça non! Valen toisa la chanteuse d'un oeil mauvais. *Cette garce vient de me faire perdre ma proie!* La frustration se mêlait à l'amusement. Elle aimait les rivales, elle les aimait surtout mortes! *[i]Tu seras ma proie alors.* [/i]Un sourire sadique se dessina sur ses lèvres, et avant que son interlocutrice ait pu entamer le moindre geste, Valen lui saisit le poignet. De son autre main elle lui releva la tête et plongea son regard brun et froid dans celui plus chaleureuse d'Abby. Ses lèvres frôlèrent celles de la jeune filles et elle lui susurra à voix basse:

"C'est toi qui a commencé à jouer avec moi.*

Un long frisson la parcouru, cette sensation, celle qui l'envahissait à chaque nouvelle partie du jeu. Les règles elle les connaissait toutes, les pièges elle les évitait, que remportait le gagnant? Le droit de rester en vie. Sans le savoir, Abby venait de se jeter dans les filets d'une tueuse. Elle payerait pour avoir sauver la vie d'un autre.
Valen relâcha son emprise et toisa ceux qui les observaient. Un air de défi brillait dans ses prunelles brunes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby Sasaki
Partisan | Je me vends, ammasse l'argent.

avatar

Possession de l'esprit : 08/11/2009
Localisation : N'importe où... du moment que je peux chanter !

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mer 11 Nov - 0:41

La honte se met à monter en moi, je dois surement être rouge tomate à cette heure. Je m'apprete à reculer me rendant compte de mon acte mais trop tard... la jeune femme m'attrape vivement le poignet. Elle me redresse la tête, son doigt doux caressant ma nuque, puis son regard se plongea dans le mien !
"C'est toi qui a commencé à jouer avec moi" réplique t elle, un sourire pas très rassurant sur les lèvres. Je la regarde alors aussi, essayant de maintenir ce regard. Une lueur que je ne n'avais jamais vu auparavant, une lueur terrifiante, sadique... brille en elle.Qui est t elle ?
*On est mal...*
Kurt a raison, mais j'ai trop peur pour répondre. Mes jambes veulent courir mais je ne peux pas ! La voila qui m'embrasse presque ce qui me terrifie encore plus. Son souffle me traverse et me fait frisonner. Que m'arrive t il ? Oui, pour une fois j'ai peur ! Mais... non...Ce n'est pas mon genre ! Ressaisi toi Abby voyons, ce n'est qu'une femme trainant dans un bar ! Je dégage alors ma main de son emprise et me redresse puis la fixe vivement dans les yeux. Elle veut jouer ? Très bien on va jouer !

* - Non Abby, à ta place je ne ferais pas ça ! Elle a quelquechose de pas nette cette fille ! Crois moi je sais de quoi je parle, j'en ai croisées pas mal lors de mon existence. Laisses moi faire !
- Non Kurt tu vas...*

Trop tard, je ne peux plus bouger. Kurt à pris possession de moi. Pourquoi peut il faire ça comme bon lui semble ? J'ai beau resister, rien n'y fait ! Le voila qui s'adresse à la fille :

" Je ne sais pas ce qui m'a prit excuses moi je suis légérement surexistée sur les bords !
* Kurt !!!* ! Je suis du genre impulsive et m'énerve pour un rien, surtout là après un concert. La pression et tout tu vois ce n'est pas facil ! Mais je vois que j'ai fais erreur et je m'en excuse ! Sur ce...méa culpa hein !" Et il lui adresse un petit sourire, un signe de la main, et retourne vers la loge.

* Kurt, on ne s'en sortira pas comme ca, cette fille, elle avait un truc dans les yeux ! Elle a quelque chose de particulier...*


[C'est pas super mais après ce que tu m'as répondu je suis dans le même état que Abby sur le coups je sais pas quoi dire xD mais ça ira mieux par la suite ! Me fait pas trop peur xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valen Lewis
Admin | Veux-tu goûter à la mort ?

avatar

Possession de l'esprit : 29/10/2009
Localisation : Là où tu ne m'attends pas.

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mer 11 Nov - 15:33

[mais je fais pas peur >.<]

Abby voulut répliquer, peut être même résister, mais quelque chose changea en elle. Elle était rouge de honte et Valen voyait très clairement la peur dans son regard.

"Je ne sais pas ce qui m'a prit excuses moi je suis légérement surexistée sur les bords !
Je suis du genre impulsive et m'énerve pour un rien, surtout là après un concert. La pression et tout tu vois ce n'est pas facil ! Mais je vois que j'ai fais erreur et je m'en excuse ! Sur ce...méa culpa hein !"

Elle lui adressa un sourire et s'en retourna vers sa loge. Valen soupira. *Elle ne m'a opposé aucune résistance, rien. Je ne pourrais même pas jouer avec elle.* Elle ne quitta pas des yeux la jeune Abby jusqu'à ce qu'elle disparaisse. Dépitée, la tueuse quitta le bar, non sans avoir prit note de la direction de sa...victime? La voix de Jack résonna dans sa tête:
*Qu'est-ce qui te tracasse?
-Cette fille, elle avait un comportement étrange. J'étais certaine qu'elle répliquerait, que le jeu serait plus drôle. Mais elle n'a même pas lancé le dé.
-Etrange? Elle ne l'est pas plus que toi.
-Oui c'est vrai.
-On va où maintenant?
-Au casino très cher!
-Ah, ta follie pour les jeux te perdra.*

Plus tard dans la nuit, après avoir remporté une coquette somme au casino, Valen se rendait à un hôtel avec au bras, une compagnie des plus plaisante. Elle bifurqua dans une ruelle, prétextant une envie de s'amuser, de pimenter leurs ébats. Le malheureux ne s'y opposa pas, enivré par l'alcool et son désir. La jeune femme prenait un plaisir évident, simulait-elle? Ca il ne le saurait jamais. Complètement nu, allongé au sol, Valen sur lui, le sourire de l'homme se figea quand il la regarda. Ses yeux plus froids que l'acier, cette lueur.

-Valen?

Un éclat argenté attira son regard. Il blémit. La jeune femme tenait un poignard à la main.

-Que..qu'est-ce que...

Elle posa un doigt sur sa bouche, lui intimant le silence. Elle porta ensuite l'arme à ses lèvre, fit glisser sa langue tout le long de la lame blanche et sourit. Ce fut la dernière chose que vit le malheureux. Un ange sur son corps, une lame dans son coeur.
Valen quitta le lieu du crima après s'être assurée de n'avoir laissé aucun indice. Le plaisir de tuer était encore plus intense que celui qu'elle ressentait lors de ses ébats.

Le lendemain, assise au même café que la veille, elle lisait le journal et écoutait les rumeurs alarmantes qui couraient. Un cadavre! Un homme massacré par un fou! *Ts, ces crétins ne connaissent rien à l'art!* songeait-elle. C'est alors qu'elle vit Abby non loin du café.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby Sasaki
Partisan | Je me vends, ammasse l'argent.

avatar

Possession de l'esprit : 08/11/2009
Localisation : N'importe où... du moment que je peux chanter !

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mer 11 Nov - 16:29

Finalement, après ce désastreux concert, je pense qu'il est temps de rentrer. Je n'en peux plus. En plus cette fille m'obsède c'est affolant. Mais je pense que Kurt y ai pout quelque chose aussi. Je sors alors le plus discrètement possible, il ne faut surtout pas que je me fasse remarquer encore plus. Mais malgré cela, je peux sentir les regards moqueur sur moi. Je jette un coups d'oeil au bar, elle n'est plus là.
* - Où va t on ?
- J'en sais rien, essayons de trouver un hotel.*
Je me dirige alors vers la sortie.
* - Et si on visitait la ville avant ?
- Mwoui pourquoi pas, cela me calmera !*

Je tourne alors au coin de la rue et décide d'aller me perdre dans une de ces petites ruelles ou seuls quelques chats affamés rodent. Je branche mon mp3 et mets la musique assez forte afin de me mettre dans un monde où seulement Kurt et moi existons.
* - Regarde Kurt, comme la lune est belle !
- Euh... wé
- Si un jour on m'avait dit "ma fille, plus tard tu te promeneras dans une ruelle sombre avec Kurt Cobain sous la pleine lune !" Et bien je n'y aurais jamais cru ! C'est tellement romantique ![/i]
- [i]Moi c'est plutot une autre lune que je vois !

- Kurt !!! Tu es vraiment qu'un obs...*
Je ne peux pas finir ma phrase. Je lève les yeux et là... elle est là. Un homme avec elle ! Vite je me colle au mur et attends.
* Abby ? Oh Abby ! *
* C'est elle Kurt ! *
J'entends alors un gémissement, du bruit puis plus rien. Elle passe alors à côté de moi mais ne vois pas. Cette fille aime prendre du plaisir à ce que je vois. Je regarde dans la rue mais ne vois rien, l'homme a du partir de l'autre côté. Pf franchement cette fille ne me plait pas. Allons bon, oublions là...
* Allez on rentre ! *
Je trouve un hotel où je décide de passer la nuit. Le lendemain matin, une fois levée, je sors et me dirige au café du coin afin de boire un chocolat chaud. Soudain, un homme s'approche de moi :
"- Fruits interdits mademoiselle ? me demande t il
- Euh... non merci !"

* - Il a bien dit fuits interdits ?
- Oui, et alors on s'en moque !
- Oh ça non ! *
Ah non pas encore ! Mon corps se lève seul et va rejoindre l'homme qui m'a abordé quelques minutes auparavant ! Fuits défendus ? Oh ... je devine qu'il s'agit de substance nossive, j'en ai déja entendue parler ! Non Kurt, cette fois c'est moi qui décide !
" Excusez moi, j'en prendrais un en fait ! "
Non Kurt ! Je me bats de toute mes forces et sans m'en rendre compte, j'arrive finalement à me mettre une claque ce qui surprend Kurt et me laisse à nouveau maitresse de mon corps
" - Non je n'en veux pas ! Laissez moi !
- Eh bien, il faudrait savoir !
Réplique l'homme avan de partir
Je retourne à ma place sans faire attention aux autres m'entourant.

* - Mais ca ne vas pas ? Qu'est ce qui te prends !
- Pf, et ca se dit rockeuse...
- Pas de ca tu m'entends ?
- wé wé... *

Voila mon café finit, je paie ma note et me lève afin d'aller chercher un journal au stand à côté sans preter attention aux autres, trop occupée par mes pensées...


[ au passage, Abby ne sais pas que tu as tué l'homme vu qu'elle avait la musique en marche xD et j'ai hésité à te surprendre, j'espère que ca ne te dérange pas, sinon je change ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valen Lewis
Admin | Veux-tu goûter à la mort ?

avatar

Possession de l'esprit : 29/10/2009
Localisation : Là où tu ne m'attends pas.

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mer 11 Nov - 16:50

[non pas de problème ^^]

Valen recommença son manège. Elle fixait Abby comme lors du concert de hier soir. Un homme vint l'aborder, un homme qu'elle avait déjà vu. Un petit revendeur de drogue sans avenir, qui finira mort dans une ruelle.

-Comme toi mon chéri, murmura t-elle en se perdant dans la contemplation de sa tasse de café.

*Héhé, c'est que c'est une vraie rockeuse la gamine,* lança Jack. Effectivement, la jeune fille se lança à la poursuite du camé. Valen fit la moue lorsqu'elle vit la chanteuse se donner une claque et repartir après avoir envoyer promener le dealeur.
*Mouai, pas tant que ça.*
La tueuse termina son café en écoutant la conversation de la table d'à côté:

-Oui, mort! Retrouvé dans une ruelle! Égorgé à ce qu'on dit.
-On parle d'un règlement de compte, c'était un gros joueur, criblé de dette!


*Alors il n'était pas si fortuné que ça? Misérable cafard! J'ai bien fais de te prendre la vie!*
Valen se leva brutalement, prit ses affaires et quitta le bar sans aucune idée de l'endroit où elle allait. Elle ne cessait de penser à Abby, pourtant elle n'était pas spécialement attirée par les femmes. Sans doute était-ce la faute de Jack. Non, il y avait autre chose. Le comportement de la chanteuse était trop étrange pour être honnête.
*Elle s'est giflée, comme si elle n'était pas maîtresse de ses actes, comme si...
-Elle était possédée?*

Ce fut comme une révélation. Alors, Valen n'était pas la seule? Elle vit Abby s'éloigner vers les boutiques et se lança à sa poursuite.
"Jack, t'es un génie!
-Évidemment, tu en doutais? J'ai quand même tenu Londres au creux de ma main pendant des mois! Je me suis joué de Scotland Yard!*

La possédée leva les yeux au ciel, qu'il était prétentieux! Elle rattrapa Abby et lui demanda à voix basse:

-Tu est possédée toi aussi?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby Sasaki
Partisan | Je me vends, ammasse l'argent.

avatar

Possession de l'esprit : 08/11/2009
Localisation : N'importe où... du moment que je peux chanter !

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mer 11 Nov - 17:07

Une fois le journal acheté, je m'adosse au comptoir et commence à regarder où je pourrais trouver une salle de concert. Mais avant même que j'arrive à la page des réservations, mes yeux sont attirés par un gros titre :
" Meurthe à Port Elizabeth d'un homme retrouvé hier soir dans une ruelle près du Palais des Délices"
* - regardes ça Kurt !
- Mmmh ? Et alors ?
- C'est elle j'en suis sure !
- Tu es parano ma pauvre ! Tu devrait te relaxer ! Essayes un fruit interdi je te jure, ca te ferais du bien !
- Parano non ! Je te dis que c'est elle. On l'a vu hier souviens toi, a l'endroit que précise l'article. Ce ne peut pas être un hasard, il n'y avait personne d'autre !"
Je continue ma lecture mais quelqu'un m'y empeche.

"Tu est possédée toi aussi?"

Cette voix... silencieuse, douce, féminine... Je la reconnais, c'est encore elle... Sa question résonne en moi. Comment peut elle savoir ? Je décide de ne pas lui répondre et me retourne alors vivement, me dégage et crie vers elle :
" Fous moi la paix ! On est pas du même monde !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valen Lewis
Admin | Veux-tu goûter à la mort ?

avatar

Possession de l'esprit : 29/10/2009
Localisation : Là où tu ne m'attends pas.

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mer 11 Nov - 17:20

Abby répliqua en colère tout en se dégageant:

" Fous moi la paix ! On est pas du même monde !"

Valen tiqua. Que cette fille était idiote! Mais elle ne pouvait pas la menacer ouvertement comme ça, révéler sa véritable nature. Elle soupira et lança pleine de sarcasme:

-Non c'est sur, toi tu galère pour monter les échelons, moi je suis déjà en haut.

Ce n'était pas à proprement parlé un mensonge. Valen n'était peut être pas immensément riche, mais elle avait des relations bien placées, et elle savait user de ses charmes pour obtenir ce qu'elle voulait. TOUT ce qu'elle voulait...
Sur ce coup elle devait la jouer fine. A contrecoeur elle continua:

-Désolée de t'agresser comme ça, mais tu ne peux t'en prendre qu'à toi! Tu m'a quand même sacrément matée hier soir. Le regard que tu avais, je ne le vois que chez les hommes d'habitude. Alors chez une femme...


La tueuse ne revint pas sur l'histoire des esprits, autant détourner la conversation. Pour l'instant...

e vois trop bien Abby en vouloir à Kurt parce que c'est sa faute si elle en est là xD]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby Sasaki
Partisan | Je me vends, ammasse l'argent.

avatar

Possession de l'esprit : 08/11/2009
Localisation : N'importe où... du moment que je peux chanter !

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mer 11 Nov - 19:22

Elle me regarde et me répond :
"Non c'est sur, toi tu galère pour monter les échelons, moi je suis déjà en haut."

Quoi ? Comment ose t elle ! Moi qui donne tout ce que j'ai, donne ma puissance, toute ma force ! Moi qui donne tant d'effort ! Elle n'a pas le droit de me dire ça ! Mes yeux s'élargissent, mes dents se serrent ainsi que mes mains
* - Euh... calmes toi Abby !
- Arrêtes Kurt !
- Je te rapelle juste comme ça que c'est une tueuse ! *

Je n'ai pas le temps de répondre car elle rajoute :

"Désolée de t'agresser comme ça, mais tu ne peux t'en prendre qu'à toi! Tu m'a quand même sacrément matée hier soir. Le regard que tu avais, je ne le vois que chez les hommes d'habitude. Alors chez une femme..."

Je crois que je vais exploser ! Kurt... Mes mains déchirent le journal qui lui n'avait rien demandé à personne.

* Oh, oh ! Je crois que j'ai fais une bétise je ... *

" ARRETES ! "

Je viens de hurler à voix haute ! La réponse était déstinée à Kurt mais elle va tout aussi bien à cette tueuse. A cet instant, Kurt ne peux plus rien. Je sens qu'il essaye de prendre le dessus et de dominer mais il ne peut pas ! C'est moi qui dirige. Cette fois elle va m'entendre !
Je continue alors dans mon élan afin d'éviter tout soupçons

" Qu'est ce que tu me veux ? T'es qui d'abord hein ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valen Lewis
Admin | Veux-tu goûter à la mort ?

avatar

Possession de l'esprit : 29/10/2009
Localisation : Là où tu ne m'attends pas.

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mer 11 Nov - 19:34

Abby tremblait de rage, déchirant son journal. Valen ne cessait de la fixer de ses yeux couleur chocolat. Elle pencha la tête sur le côté et sourit. La colère des autres la laissait dans l'indifférence la plus totale. Elle était d'un égoïsme! Mais n'était-ce pas la faute de ce monde pourrit?
*Cette femme est magnifique quand la fureur la gagne.
-Non.*

La tueuse tait ravie. Visiblement, quelqu'un avait l'intention de jouer avec elle. Abby avait lancé le dé, restait à arriver jusqu'à la fin de la partie en un seul morceau.

" ARRETES ! "

Ce hurlement avait attiré l'attention des gens de la rue. Tous avaient les yeux fixés sur cet étrange couple que formaient les deux femmes. Valen les ignora, son esprit, et celui de Jack, trop occupé par la chanteuse.

" Qu'est ce que tu me veux ? T'es qui d'abord hein ? "

La concernée croisa les bras sur sa poitrine et soupira avant de répondre:

-Valen. Valen Lewis. Je suis étudiante en psychologie.

*Et je suis possédée par un sérial killer par la même occasion.* Bien entendu elle ne dit rien de ceci à la jeune fille qui lui faisait face. Quand à la deuxième question, elle s'indigna un peu. Quel culot! C'était quand même elle qui lui avait lancé des regards plus qu'équivoques la nuit dernière! Valen fit la moue et ajouta:

-Si tu te comporte comme ça avec toutes les personnes à qui tu fais les yeux doux, je comprends que tu sois célibataire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby Sasaki
Partisan | Je me vends, ammasse l'argent.

avatar

Possession de l'esprit : 08/11/2009
Localisation : N'importe où... du moment que je peux chanter !

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mer 11 Nov - 19:51

"Valen. Valen Lewis. Je suis étudiante en psychologie."
Etudiante en psychologie... je la dévisage et elle rajoute en soupirant

"Si tu te comporte comme ça avec toutes les personnes à qui tu fais les yeux doux, je comprends que tu sois célibataire"

Alors là... célibataire ? qu'est ce qu'elle en sais ! Et pis d'abord j'ai déja eu des tas de petits copains !
* Kurt tu n'est qu'un imbécil *

Il faut que je me calme ! Après tout elle ne sais rien de Kurt et tout ceci est sa faute ! D'ailleur ce dernier ce fait tout petit je ne l'entends plus. Je me demande bien pourquoi...
Je lache le journal, me détends les mains et soupir fortement pour relacher la pression, ou du moins essayer un maximum. Je dois rattraper la boulette de mon possédant tout en essayant de la dévier de sa question.

"Bon, Valen c'est ça ? Je vais être franche avec toi ! Oui je t'ai "maté" hier soir car sur le coups je t'ai trouvé très belle. Mais cela ne veut en aucun cas dire que je te désire ou quoi que ce soit. Sur ce tu m'excuseras mais j'ai des courses à faire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valen Lewis
Admin | Veux-tu goûter à la mort ?

avatar

Possession de l'esprit : 29/10/2009
Localisation : Là où tu ne m'attends pas.

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mer 11 Nov - 20:47

"Bon, Valen c'est ça ? Je vais être franche avec toi ! Oui je t'ai "maté" hier soir car sur le coups je t'ai trouvé très belle. Mais cela ne veut en aucun cas dire que je te désire ou quoi que ce soit. Sur ce tu m'excuseras mais j'ai des courses à faire"

Des courses à faire? Des courses à faire? Alors ça c'était une des excuses les plus bidon qu'on lui ai sortit. Et Dieu savait qu'on lui en avait sorti des horreurs dans sa courte vie!
Néanmoins, le compliment la fit sourire. Valen observa la chanteuse s'éloigner vers le centre du Palais. Elle avait abandonné derrière elle les reste du journal de ce matin. La tueuse s'en saisit et lu l'article qui faisait tant parler: "Meurtre sauvage dans les rues du Palais." Un long sourire se dessina sur ses lèvres rouges sang. L'article était peu flatteur à son égard: "brute épaisse", "sauvage", "sans coeur et sans âme", "véritable bête". Bientôt son art serait reconnu, on l'admirerait et on la craindrait.
Et puis, elle n'avait pas vraiment peur de se faire arrêter. Qui se souciait d'elle dans ce monde désordonné? Un monde où les morts sont revenus posséder les vivants? Un monde où New York est habité par les Mayas.
*Que vais-je devenir maintenant?
-Pourquoi ne pas rester à Port Elizabeth? C'est un endroit tout à fait convenable et distrayant.
-Oui sans doute.
-Et puis tu pourras revoir Abby...*

Cette seule pensée raviva le moral de Valen. Abby...cette fille était intéressante. Peut être en savait-elle plus que ce qu'elle voulait bien dire.
*Tu vas la tuer ? demanda Jack.
-Peut être...tout dépend de ce que donnera le prochain lancé de dé.*

Elle jeta le journal déchiré dans une poubelle et s'éloigna d'un pas nonchalant vers les portes du Palais. Les vigiles frémirent quand elle passa près d'eux, mais Valen ne leur accorda pas un regard. Sa seule préoccupation était de savoir ce qu'elle allait faire à présent, et surtout elle avait hâte de se retrouver de nouveau avec Abby...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby Sasaki
Partisan | Je me vends, ammasse l'argent.

avatar

Possession de l'esprit : 08/11/2009
Localisation : N'importe où... du moment que je peux chanter !

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mer 11 Nov - 21:17

Raaah ce qu'elle peut m'énerver cette Valen ! Je fais demi tour et m'en fait, au passage, je donne un coups de pied dans un cailloux que j'envoi taper contre un mur !

* - Kurt ! Tu es fièr de toi ?
- Oh c'est bon hein ! Je suis un homme, c'est normal que je sois attirée par les jolies femmes !
- Peut etre, mais à l'avenir surveille le regard que tu lui lance ! Elle ou n'importe qui ! Parceque après c'est qui qui paye les frais ? C'est bibi !
- Pffff ! Pourquoi j'suis pas tombé sur un mec ! *

Un silence s'installe alors que je marche vers un nouveau stand m'acheter un nouveau journal. La scène avec Valen tourne en rond dans ma tête et des questions se bousculent !
* - Kurt ?
- Quoi ?
- Pas la peine d'être grogon ! Dis moi plutot, que penses tu de la question de Valen lorsqu'elle est venue me voir ?
- Si tu es possédée ? Je penses que si elle t'as posé cette question c'est qu'elle...
- l'ai aussi ! Tu crois ?
- C'est possible ! Je suis en toi alors pourquoi pas d'autre ? La questionne reste : par qui ?
- Oui... c'est ca qui m'intrigue... une tueuse...
- Allez arretes de te traquasser ! Regardes plutot cette affiche, il recherche une chanteuse ! Allons y
- Oui ! *

Je rentre alors dans le salle
" - Bonjour, je viens pour l'affiche je suis chanteuse débutante !
- Bien venez par ici ! "


Je joue ce soir, esperons que tout se passe bien ! En tout cas mieux qu'hier... pourvu que Valen ne se ramène pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valen Lewis
Admin | Veux-tu goûter à la mort ?

avatar

Possession de l'esprit : 29/10/2009
Localisation : Là où tu ne m'attends pas.

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Mer 11 Nov - 21:43

La jeune femme avait passé son après midi à dormir. La journée, et la soirée, précédente avaient été mouvementées et elle n'avait pas prit de repos. Son portable sonna vers 18h. Elle attrapa l'engin infernal et l'éteignit avant de s'étirer et bailler longuement.
Elle se glissa jusqu'à la salle de bain, encore à moitié dans les brumes du sommeil et se déshabilla. L'eau chaude se mit à couler, emplissant la pièce de vapeur. Valen s'installa sous les jets brûlants, frémissant au contact de l'eau chaude sur sa peau froide. Elle resta ainsi longtemps, les yeux fermés, à chantonner une vieille comptine. Jack n'osa même pas l'interrompre, sans doute dormait-il lui aussi. En fait, les esprits dorment-ils?
Valen arrêta l'eau et sortit de la douche. Elle se sécha et retourna dans la chambre fouiller l'armoire en quête de vêtements. Ce soir, une autre victime allait tomber dans ses filets.
*N'en tue pas trop, les soupçons risqueraient de peser sur toi.
-Tiens tu est réveillé? Ah comme par hasard au moment où je suis nue devant le miroir.*

Quel pervers cet homme! Elle savait qu'elle avait vu juste en apercevant cette lueur qui n'était pas la sienne briller dans ses yeux verts. Cette seule preuve de l'existance d'un autre. Valen s'assit sur le bord de son lit, toujours face au miroir.
*Alors Jack, je suis à ton goût?
-Arrêtes ça Valen.*

Il squattait son corps, alors elle avait bien le droit de l'énerver un peu, non? Et puis, elle n'avait rien contre les plaisirs solitaires. Satisfaite de cette idée, elle descendit lentement sa main jusqu'à son intimité, observant la lueur se teinté de désir et de haine. Ah comme il est aisé de manipuler un homme.

Haletante, la tête sur les couvertures, elle souriait. Elle sentait l'esprit qui fulminait.
*Je sais que ça ne t'a pas déplu Jack.
-Tu n'es qu'une...une...!*

Oui, elle en est une. Mais qu'est-ce qu'elle aime ça! Enfin elle se releva et choisit de porter ce soir, une robe noire au décolleté outrageant. Le vêtement s'arrêtait bien au dessus des genoux et laissait parfaitement deviner ses formes. Valen se maquilla légèrement et passa une collier autour de son cou. Ses boucles brunes tombaient dans son dos, encore humides. Elle jeta un dernier regard à son reflet et sourit satisfaite. Puis, elle sortit, vérifiant une dernière fois que le poignard était bien dans son sac.

"Abby sera chez nous ce soir! Venez encourager notre chanteuse débutante! Promotion sur les cocktails!"
*On va ici Jack.
-Pourquoi? A cause d'Abby?
-Non, les cocktails sont en rpomo.*

La tueuse s'installa dans un gros fauteuil rouge et se mit à siroter tranquillement, les yeux sur la scène attendant l'apparition de la chanteuse...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby Sasaki
Partisan | Je me vends, ammasse l'argent.

avatar

Possession de l'esprit : 08/11/2009
Localisation : N'importe où... du moment que je peux chanter !

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Jeu 12 Nov - 17:28

Il est 19h, plus qu'une heure avant le concert. Je décide alors de m'installer pour boire un chocolat chaud.
* - Du chocolat ? Tu bois du chocolat ?
- Bah... et alors ? répondis je à Kurt en absorvant une gorgée
- Pas de fruits interdits, du chocolat... v'la la rockeuse !
- Chacun son truc Kurt ! Moi je suis une rockeuse qui ne touche pas à la drogue et qui n'aime pas le café et puis c'est tout ! Et je... oh non pas elle !!
- Quoi ?
- Encore cette Valen ! Elle me traque ou quoi ? On va dans la loge !
- Oh c'est bon elle ne va pas te tuer !
- T'en sais rien ! *

Valen est là, assise sur un fauteil rouge, vêtue d'une robe "juste un peu" provocatrice. Elle scrute l'horizon surement à la recherche de sa prochaine victime. Pfff... Je me lève alors et me faufile entre la masse de gens tout en me cachant tant bien que mal derrière ma tasse. Me voila dans la loge, soulagée qu'elle ne m'ai pas suivi. Cette fois la loge est un peu plus digne que la dernière. Les mur sont tapisés d'une tapisserie rouge et le sol d'une moquette noire. C'est tout à fait mon style. Comme il reste encore plus de 30min, j'envisage de discuter avec Kurt

* - Dis Kurt !
- Mmmh ?
- C'était comment pour toi ?
- De quoi tu parles ?
- Bah de ta vie de rock star ! Les projecteurs, le public en délire... la célébrité quoi !
- Oh... bah au début c'était super. Je me sentais libre, plein de fougue et populaire. Mais très vite, la presse a pris possesion de ma vie privée et voila où j'en suis ! Mais j''aimais surtout la foule comme tu dis, mon public. Ca me faisait planer !
- Oui ça j'ai cru comprendre que tu planais pas mal...*

Nous voila partit dans un fou rire qui fut interrompu lorsque l'on toqua à la porte ! Mon rire s'arreta net !

* Si c'est elle... je le sens mal *

Oui il pouvait. Je m'approche de la porte et l'entrouve avant de demander sans joie :

"- Oui c'est pourquoi ?
- Mademoiselle, excusez moi de vous déranger. Cela vous embeterait il de commencer votre concert un peu plus tot ? Les clients s'ennuient !
Ce n'est que la directrice
- Oh non pas de problèmes madame. Juste le temps de me changer et j'arrive.
- Très bien ! En fait, nous vous engagons pour jouer plusieurs soirs par semaine. Le groupe habituel s'est dissout donc nous voila sans musique ! Bien sur vous serez rémunerée ! Mon coeur s'emballe et je bafouille en guise de réponse
- Vrai...vraiment ? Oh oui merci beaucoup !
- Parfait, nous vous attendons alors !"
Puis elle m'adressa un sourire et s'en alla .

* - C'est géniiiiaalllll !!!
- Tu l'a dit bouffie !"

Vite j'enfile une robe noire aux contours rouge et me dirige vers la scène. J'y monte et m'approche du micro.

" Bonsoir tout le monde ! "

On m'applaudit ce qui me réjouit. C'est que je commence à me faire un nom dans cette ville. C'est bien la seule chose que je dois à cette Valen. Le scandale attire les foules. D'ailleur en parlant d'elle, alors que je regarde mon public, mes yeux s'arretent sur elle mais je les détournent vite et relève la tête comme une enfant boudeuse.

* - Ne la regarde pas et chante !
- C'est certain ! Fais en de même !
- Impossible !
- Kurt ! Arrete sinon c'est moi qui vais prendre après !
- Bon je vais essayer ! Allez c'est partit ! *

Je soupire. Le concert commence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valen Lewis
Admin | Veux-tu goûter à la mort ?

avatar

Possession de l'esprit : 29/10/2009
Localisation : Là où tu ne m'attends pas.

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Jeu 12 Nov - 18:14

Les yeux de la tueuse parcourraient la salle à la recherche d'une proie potable. Mais la chance ne lui souriait pas. Rien, pas l'ombre d'un mâle pf. Elle vida son verre et le posa devant elle. L'ennui commençait à la gagner et elle bailla. D'ailleurs, les autres étaient dans le même état qu'elle. Les conversations étaient boudeuses, la fumée de cigarette montait autour de certains fauteuil, des rires de femmes assises sur les genoux des hommes, rien de bien réjouissant en perspective.
*Il y avait plus d'animation dans les cabarets de Londres!
-Je me doute bien Jack.*

Devinant sans doute une future baisse de son chiffre d'affaire, la patronne s'éclipsa vers les loges. Abby en sortit quelques minutes plus tard vêtue d'une jolie robe noire aux bordures rouges.


" Bonsoir tout le monde ! "

Le concert avait été avancé pour le plus grand plaisir des clients. Certains lançaient des regards appréciateurs à la jeune chanteuse, d'autres des regards plus pervers.
*Une jeune fille en fleur, qui ne pourrait pas résister?
-Tais-toi Jack.*

Valen chantonnait, bougeant son pied au rythme de la musique. Le concert dura une bonne heure et s'acheva par une salve d'applaudissement. La tueuse souriait en applaudissant elle aussi. Mine de rien, elle adorait la musique. Elle se leva et se rendit aux toilettes. C'était toujours un peu gênant pour elle de savoir que Jack surveillait le moindre de ses gestes. Mais elle s'y était faite, enfin presque.
En ressortant des lieux, elle aperçut Abby qui s'éclipsait par la porte de derrière, celle menant dans la ruelle où était entreposées les poubelles de la boîte. Valen s'apprêtait à retourner en quête d'une proie lorsqu'elle vit un homme suivre Abby dans cette même ruelle. Elle s'arrêta et hésita un moment sur la marche à suivre. Jack commença à perdre patience:
*Tu attends quoi? Cette fille est sans intérêts, qu'est-ce que ça peut te faire ce qui lui arrive?
-Ca suffit Jack!*
Elle prit la même direction que les deux autres d'un pas pressé, sa main sur la garde du poignard.

Quand elle ouvrit la porte Abby semblait se trouver dans une sale position. Plaquée contre un mur, l'homme souriait et bafouillait quelque chose d'incompréhensible. Visiblement il avait envie de s'amuser.
Valen ne chercha pas à comprendre si son interprétation des faits était la bonne. Cet homme puait l'alcool, et sa braguette ouverte laissait peu de doute sur ses intentions. Elle s'avança d'un pas lent, calculé, comme un faucon fond sur sa proie. Ses yeux verts étaient aussi froid que de la glace, ne laissaient transparaître aucune émotion, ni une once d'hésitation.
Elle ne souriait pas pour une fois. Elle était derrière lui lorsqu'il la remarqua enfin. L'inconnu se retourna, bloqua sur cette nouvelle venue et lâcha d'un ton arrosé:

"Qu'est-ce que tu veux toi?"

Valen planta ses yeux d'acier dans ceux dilatés de sa victime. D'un geste foudroyant elle lui planta le poignard dans la gorge, la lame ressortait dans sa nuque, dégoulinante de sang. L'homme émit un gargouillis, du sang coulait de sa bouche le long de ses lèvres, sur sa gorge, pour se perdre dans sa chemise entre-ouverte. Ses yeux étaient révulsés par la terreur, ses mains tentaient vainement de s'agripper au poignard ou au bras de Valen. Celle-ci inspira profondément, et d'un geste sec et puissant, arracha le poignard de la chair en la découpant par la droite. La tête du malheureux n'était plus retenue que par un mince filet de peau, et le corps s'effondra au sol dans une marre de liquide rouge et poisseux.
Valen lança un regard à Abby, essuya son arme sur les vêtements de sa victime et la rangea dans son sac. Elle s'éloigna vers la porte de service.
*Ce misérable a perturbé tes plans. Mais tu n'as pas peur que cette fille te dénonce?
-Elle aura trop la trouille. Et qui la croirait? Si jamais elle devient gênante, je m'en débarrasserais.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby Sasaki
Partisan | Je me vends, ammasse l'argent.

avatar

Possession de l'esprit : 08/11/2009
Localisation : N'importe où... du moment que je peux chanter !

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Jeu 12 Nov - 19:25

Le concert bat son plein, tout se passe à merveille.

" Merci !!! "

Je salut mon public à qui ma musique semble plaire. Même Valen m'applaudit ce qui me surprend. Je descend alors de scène et me dirige vers la loge.

* - C'était super Abby ! Tu t'améliores !
- Merci chèr monsieur ! répondis je en adressant une réverrance à mon reflet dans le miroir. Mais sans vous je ne serais rien !
- Oh si peu ! Allez sortons vite prendre l'air ! *

C'est donc dans les rires et la bonne humeur que je sors de ma loge. Alors que je traverse le couloir, j'entends un bruit de pas maladroit derrière moi. Je me retourne. Un homme très fortement alcolisé marche derrière moi.

" Eh ! Attends moi ma mignone ! " me lance l'homme

* - C'est à moi qu'il parle ce gars ?
- Il me semble n'y avoir que toi dans ce couloir et je ne pense pas qu'il parle à la porte ! *

Non je ne veux pas être dérangée ! Tout se passait tellement bien. Je change alors de direction et sors par la porte de derrière dans l'espoir d'avoir semé l'homme. Me voila dehors. Malheureusement, il continue à me suivre. J'accélère alors le pas, tout comme mon coeur qui commence à s'emballer. Alors que je pense être sauvée, l'homme m'attrape le bras et me retourne vers lui.

* Kurt... *

" Oh t'es qui toi pour t'en prendre comme ça à une jeune fille sans défense ? "
Kurt avait prit possession de moi pour me protéger mais l'homme me gifla et me plaqua au mur. La claque éclipsa Kurt.

* Kurt ? *

Pas de réponses. Mon agresseur s'approche de moi.

" Non... Laissez moi ! "

Cependant j'ai tellement peur que ma voix ne porte pas. L'homme se penche alors vers moi et m'embrasse furtivement. Je ferme alors les yeux par reflexe tout en essayant de le repousser !

* Kurt je t'en pris ! *

" LACHES MOI ! "

Je venais de claquer l'homme à mon tour après l'avoir repousé. Enfin... Kurt l'avait claqué comme un retour à la première claque.
Cela ne semble pas plaire à mon agresseur qui me repousse alors fortement contre le mur en passant cette fois le barage de mes lèvres. J'ai envie de vomir je me sens mal. Kurt ne peut resister car il ne possède que ma force physique à moi et non la sienne. L'homme baisse alors sa main et commence à me carresser tout en ouvrant son pantallon.

" Allez laisses toi faire ou sinon... finit les concerts tu m'entends ? "

Mais soudain, il s'arrete net et dit en se retournant :

" Qu'est-ce que tu veux toi? "

Je ne comprend pas pourquoi il se retourne mais j'en profite pour me dégager. C'est alors que je la vois... C'est Valen. Elle est là face à l'homme, le srutant d'un regard froid ! Elle porte une lame dans sa main et avant même que je réalise, elle transperce la gorge de l'homme qui gémit, se débat, puis tombe au sol ! Je pousse un cri d'effroi. Je suis tétanisé ! Je la regarde mais n'ose pas bouger. Mon tour est venue à moi aussi ? Elle va surement profiter de la situation. Mais non... elle essuye le couteau sur la chemise du cadavre puis se retourne ! Elle... elle vient de me sauver la vie ! Elle ! Je la regarde s'éloigner mais ne paut m'empecher de m'élancer vers elle en hurlant :

" Attends ! "

[ j'ai pas le temps de développer plus je dois aller en cours ^^ mais c'est deja bien non ? xD bisous =p ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valen Lewis
Admin | Veux-tu goûter à la mort ?

avatar

Possession de l'esprit : 29/10/2009
Localisation : Là où tu ne m'attends pas.

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Jeu 12 Nov - 20:53

[pas mal pas mal ^^]

Ses talons résonnaient sur le sol de pierre froid, Valen ne se préoccupait de la chanteuse ou du corps. Elle devait quitter les lieux avant que quelqu'un n'arrive. Elle n'avait pas eu le temps de nettoyer la scène du crime, elle espérait qu'aucun indice ne la compromettrait. La voix d'Abby s'éleva dans la nuit:

" Attends ! "

Elle avait fait quelques pas vers la tueuse qui la considérait d'un regard toujours aussi froid. Ses yeux allèrent de la jeune fille au corps, puis de nouveau à Abby. Elle émit un petit "ts" et attrapa la poignet de la chanteuse, l'entraînant dans la salle. Elle jeta un rapide:

"Pas qu'on nous vois ici."

Et elle se rendit dans la loge de la rockeuse et ferma la porte pour être certaine de ne pas être dérangée. Valen entendit des bruits de pas dehors. Elle ouvrit doucement la porte, vit de hommes sortir les poubelles et elle alla s'asseoir sur un pouf rouge face à Abby. Elle murmura à l'adresse de cette dernière:

"Il ne s'est rien passé, on discute ensemble depuis la fin du concert, ok?"

Puis elle se mit à compter mentalement:*3...2...1.* Un cri s'éleva du local à poubelle. On avait découvert le mort.

"Un cadavre! Venez vite un cadavre! Dans la cour!"

Que de bruit pour un simple ivrogne! La porte de la loge s'ouvrit, laissant apparaître la tête de la patronne. Elle demanda d'une voix blanche:

"Oh seigneur, Abby, vous allez bien?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby Sasaki
Partisan | Je me vends, ammasse l'argent.

avatar

Possession de l'esprit : 08/11/2009
Localisation : N'importe où... du moment que je peux chanter !

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Ven 13 Nov - 15:30

Valen m'attrape le poignet et m'entraine dans ma loge

"Pas qu'on nous vois ici." me lance t elle

Une fois dans la loge elle ferme la porte. Des bruits de pas précipités se font alors entendre dans le couloir. La jeune femme entrouve alors la porte et surveille discretement.

* - Ouh tête à tête avec un canon de tueuse !

- Arrete ce n'est pas le moment de rire !
- Oui, tu es dans de beaux draps !
- NOUS ! Si je meurs, à ton avis tu deviens quoi ? *

Pas de réponses, il sait que j'ai raison. Valen s'asseoie sur le pouf en face de moi :

"Il ne s'est rien passé, on discute ensemble depuis la fin du concert, ok?"


Et avant même que je puisse répondre, quelqu'un se met à hurler :

"Un cadavre! Venez vite un cadavre! Dans la cour!"


Je regarde Valen, non pas avec un regard terrorisé mais plutot sérieusement. La porte s'ouvre violement. C'est la directrice, paniquée

" - Oh seigneur, Abby, vous allez bien ?
- Oui oui !
je lui adresse un petit sourire sans joie afin de la rassurer
- Qui est ce ? Demande t elle en dévisageant Valen
- Oh... La jeune femme me lance un regard sévère. C'est une..., je reprends ma respiration, c'est une amie !
- Bien, vite habillez vous nous vous ramenons à l'hotel ! "


Et elle repartie aussi vite qu'elle était venue.
Je me lève alors et tourne le dos à Valen puis regarde le sol avant de demander à voix basse :

"Pourquoi ?"

Puis je me retourne vivement et plonge mon regard dans le sien. Nos yeux se défient comme à chacunes de nos rencontres. Un silence lourd s'installe. Finalement je lui demande d'un ton on ne peut plus sérieux :

" Pourquoi t'as fait ça ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valen Lewis
Admin | Veux-tu goûter à la mort ?

avatar

Possession de l'esprit : 29/10/2009
Localisation : Là où tu ne m'attends pas.

& the past & the future !
Relations:

MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   Ven 13 Nov - 15:39

La directrice lança un regard soupçonneux à Valen. Cette dernière lui fit un magnifique sourire, autant que lui permettait les circonstances. Abby menti à la perfection sur leur "amitié" et l'importune s'en retourna à son mort.

Un lourd silence s'abattit dans la loge. La chanteuse fixait le sol avec insistance comme si il pouvait répondre à ses questions. Puis elle demanda à voix basse, dos à son interlocutrice:

"Pourquoi ?"

La tueuse détourna ses yeux et se perdait dans la contemplation d'un point imaginaire, proche de la table basse. Elle releva la tête pour tomber sus le regard insistant d'Abby. Elle cria presque:

" Pourquoi t'as fait ça ? "

Valen soutenait le regard sombre de son interlocutrice. Ils reflétaient toute l'incompréhension, mais aussi le soulagement de leur propriétaire. Elle lâcha de but en blanc:

"Tu préférais mourir? Ca peut s'arranger."

Son ton était sec, cassant, ses yeux toujours aussi froids comme lorsqu'elle tuait. Elle venait de lui sauver la vie, elle n'avait pas à se justifier surs ses actes quand même! Pour une fois qu'elle faisait une "bonne action".
*Je t'avais dis de l'égorger", susurra Jack.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Méfiez-vous des apparences, la vie n'est qu'extravagances [Abby]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bill Clinton fighting Corruption: Méfiez-vous de son accolade qui dit tout
» Règle n°3 : méfiez-vous des toilettes ✗ le 24/02 vers 14h58
» Méfiez-vous du loup qui dort... {Louis-Victor de Mortemart}
» [Athénaïs de Montespan] Méfiez vous des ombres noires d'une capitale endormie...
» Méfiez-vous de l'eau qui dort!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chronos is dead  :: Aujourd'hui, tout de suite | Hors RP :: & Le guerrier en armure n'oublia pas les présages. :: Bibliothèque RP-
Sauter vers: